Tai Ho nuit

Tai O est un village de pêcheurs situé à l’extrémité ouest de l’île de Lantau. Il nous donne un bon aperçu de ce à quoi ressemblait Hong Kong au début du 20ème siècle.

Construit sur pilotis par des Tankas, ethnie minoritaire du sud de la Chine, ce village a conservé de nombreuses maisons d’origine reliées par un lacis de ruelles et de passerelles en bois. Ces bâtisses interconnectées forment une communauté très liée.

Les bateaux de pêche sont amarrés aux poteaux sur lesquels les maisons sont bâties. Les pêcheurs négocient directement leurs prises sur des planches placées entre les maisons.

Une balade en bateau depuis l’entrée du village permet de parcourir le chenal principal et d’observer, parfois, au large, un des derniers dauphins roses de Hong Kong.

L’histoire de Tai O

Tai O village
@ Wikipedia

Avant que les habitants de Tai O ne construisent leurs maisons sur pilotis, les Tankas vivaient sur des bateaux en bois et passaient toute leur journée en mer.

Menacés par les typhons, des membres de cette communauté ont décidé de bâtir une maison sur le rivage. Au début du 20ème siècle, Tai O et son marché de rue était établi.

Un pont mobile à fonctionnement manuel qui relie les deux rives, a récemment été mis en place pour remplacer le « ferry » qui opérait depuis 85 ans avec un système à cordes.

Les traditions de Tai O

Une fois par an, les pêcheurs de Tai O naviguent le long des canaux dans leurs sampans (bateaux en bois) pour éloigner les esprits de l’eau.

Des icônes sacrées empruntées dans les temples voisins ornent les bateaux décorés lors de la parade. Les hommes naviguent sur leurs bateaux le long des canaux, tandis que les habitants des maisons sur pilotis brûlent leurs offrandes de papier.

Où dormir à Tai O ?

Heritage Hotel Tai O
@ Heritage Hotel Tai O

Afin de protéger les habitants de Lantau des pirates, un poste de police a été construit en 1902 sur une colline, près de la rive, à proximité du village de Tai O.

Plus d’un siècle plus tard, le poste de police a été restauré et transformé en hôtel.

L’Heritage Hotel de Tai O compte 9 chambres. Les canons, projecteurs et cellules de détention restaurés viennent rappeler aux clients une époque désormais révolue.

Où manger à Tai O ?

L’avantage d’être dans un village de pêcheurs c’est qu’on peut y acheter toutes sortes de poissons séchés, de pâte de crevettes et goûter aux produits de la mer.

On vous recommande l’excellent restaurant Fuk Moon Lam ou bien le restaurant du Tai O Heritage Hotel. Pour un café, rendez-vous à Solo (86 Kat Hing Street).

Comment se rendre à Tai O

pâte de crevettes
Pâte de crevettes @ SCMP

Vous pouvez prendre le bus #11 depuis Tung Chung, la ligne #1 de Mui Wo ou le bus #21 depuis Ngong Ping (le village où se trouvent le Big Buddha et le monastère de Po Lin).

Depuis l’île de Hong Kong il faut 90 min pour arriver à Tai O. En partant de Central, la solution la plus simple consiste à prendre le ferry jusqu’à Mui Wo puis un bus ou un taxi.

En savoir plus sur Tai O

Vous pouvez en apprendre davantage sur le village et ses personnes vivant sur des bateaux à la bibliothèque de l’Heritage Hotel de Tai O.

Un musée privé situé dans Wing On Street présente également de nombreuses photos anciennes qui vous transporteront à l’époque à laquelle le village a été construit.

Tai O a fait l’objet d’un reportage dans l’émission Silence ça pousse à Hong Kong, diffusé en janvier 2018 sur France 5, avec la participation de Stéphanie Frossard, co-fondatrice de l’agence de voyage Hong Kong A La Carte.