Les dix endroits les plus effrayants de Hong Kong

Des hôpitaux psychiatriques, des villages abandonnés, des meurtres glauquissimes… Pour fêter Halloween, nous revisitons les 10 endroits les plus effrayants de Hong Kong !

Granville 31 (Hello Kitty Murder)

Les crimes violents et archi tordus vous fascinent ? Vous êtes au bon endroit ! En 1999, une hôtesse de club de 23 ans a été kidnappée, torturée pendant un mois et finalement décapitée au 3eme étage de cette adresse (l’immeuble est devenu un hôtel en 2016).

Peluche sirène Hello Kitty

Sa tête a été retrouvée enfoncée dans une peluche Hello Kitty en forme de sirène. Les trois responsables du « Hello Kitty Murder » ont écopé d’une peine de prison à vie.

31, Granville Road, Tsim Sha Tsui

Nam Koo Terrace

Nam Koo Terrace
Tksteven/Wikimedia

Cet édifice construit en 1918, a d’abord appartenu à un riche marchand Shanghaien qui a été forcé d’abandonner les lieux pendant l’occupation japonaise.

Nam Koo Terrace est devenu ensuite un bordel militaire. Des milliers de “comfort women” ont été prostituées et torturées dans ces lieux.

Les fantômes de ces femmes auraient été aperçus en 2003 par un groupe d’adolescentes qui y a passé la nuit. Choquée, l’une d’entre elles a fini à l’hôpital psychiatrique !

55, Ship Street, Wan Chai

La “maison blanche” (White House Compound)

Ce groupe d’immeubles bas date des années 50 et servait autrefois comme club de récréation pour un régiment de soldats britanniques.

White House Compound
@ HK Urbex

Après sa rénovation, ce lieu prend une tournure politique : des espions et contrebandiers d’explosifs taiwanais y sont détenus, puis, en 1967, des prisonniers politiques ayant des liens avec le parti communiste, dont quelques acteurs, y sont détenus et torturés.

Is se murmure qu’après les événements de Tiananmen, en 1989, des activistes fuyant la Chine communiste auraient été cachés ici.

Aujourd’hui, le site est en rénovation: il s’apprête à accueillir le campus de l’école de commerce Chicago Booth Asia, qui fait partie de l’université de Chicago.

Chicago Booth School of Business Hong Kong

Le projet de préservation du patrimoine du Hong Kong Jockey Club permettra à l’université de maintenir la partie historique du site et de l’ouvrir au public.

Victoria Road Detention Center, Mount Davis

L’école Tat Tak

Ecole Tat Tak Hong Kong classe
@ Shenna Padayao

Cette école abandonnée depuis 1998 est connue pour en raison de la présence supposée d’un fantôme en robe rouge. La rumeur veut qu’il s’agit de l’ancienne directrice qui s’est pendue dans les toilettes des filles.

Tat Tak School
@ HK Urbex

L’histoire a failli se répéter en 2011 lorsqu’une adolescente, après avoir vu le fantôme, a essayé d’imiter son geste, et a mordu un ami qui essayait de l’en dissuader.

Ping Shan village, Nouveaux Territoires

Le village de So Lo Pun

So Lo Pun
@ canon.com.hk

So Lo Pun, qui date de 872 est le plus vieux village abandonné et le plus isolé de Hong Kong. Son nom signifie « boussole verrouillée », des randonneurs ayant raconté que leurs boussoles ont cessé de fonctionner quand ils s’approchaient du village.

En effet, So Lo Pun, n’est accessible qu’à pied, et se trouve à 3 heures 30 de marche de la première route. Beaucoup d’histoires lugubres circulent, mais ce qui est sûr, c’est que le village a été déserté entre les années 1950 et 1970.

Au nord de Lai Chi Wo, New Territories

La station balnéaire en ruine (Club Captain Bear)

Tai She Wan 大蛇灣
Eddie Yip

Cette station balnéaire a été construite en 2006 par un propriétaire d’un bar à Wan Chai.

Club Captain Bear Gorille
@ Hong Wrong

Ayant loué un terrain vague dans une baie de Saikung, il a entamé une rénovation des maisons abandonnées qui s’y trouvaient pour les transformer en station balnéaire.

Club Captain Bear Girafe
@ Hong Wrong

Malheureusement, les amateurs de sports nautiques n’ont apparemment pas aimé l’endroit qui a vite été abandonné (et qui s’est vite dégradé, les photos datent de 2014..).

Club Captain Bear Hong Kong
@ Hong Wrong

Les répliques d’animaux (récupérées lors de la fermeture du Rainforest Cafe de Festival Walk) devaient, dès l’ouverture, être un peu trop effrayantes…

Tai She Wan, Saikung

L’abattoir abandonnee

abattoir Hong Kong
@HK Urbex

Cet abattoir de vaches, cochons et moutons à Cheung Sha Wan était un des principaux de la ville et a été abandonné en 1999. Selon la légende locale, en 1983, un buffle s’est mis à pleurer et a supplié les employés de le laisser en vie.

Émus par ce geste, les employés se sont exécutés et ont relâché le buffle qui a terminé ses jours paisiblement à Tsz Wan Shan où il est mort en 1994.

Le projet de transformer ce lieu en espace artistique a échoué, notamment, parce que des artistes se sont plaints de l’atmosphère hantée. L’espace artistique a finalement vu le jour au Cattle Depot à To Kwa Wan.

Cheung Sha Wan, à côté du marché de légumes

Les casernes militaires

casernes militaires abandonnées Hong Kong
@ HK Urbex

Un des endroits plus insolites à Hong Kong, ce complexe de casernes militaires près de la frontière chinoise montrent l’importance des Gurkhas (soldats népalais) dans l’histoire de Hong Kong. En effet, dans cet espace abandonné se trouve un monument protégé : un temple hindou hexagonale très coloré, ayant cinq entrées et dédié à Shiva.

temple hindou hexagonale hong kong
@ Rubble Urbanism

Après avoir été utilisé pour des exercices militaires par l’armée chinoise après la rétrocession, l’ensemble est maintenant vide et en état de décrépitude.

Queen’s Hill Camp/Burma Lines, Fanling

Hong Kong Central Hospital

hong Kong Central hospital

Cet hôpital privé a vu le jour en 1966, faisant partie d’une initiative de l’eglise anglicane pour aider les médecins venus de Chine à pratiquer leur métier à Hong Kong.

hong Kong Central hospital poupée
@ HK URBEX

L’hôpital était connu pour ses services abordables, et surtout les IVG dont jusqu’à 6000 ont été effectuées par an. Il est fermé depuis 2012.

Mid-levels, Central

La cascade Bride’s Pool

Bride’s Pool Road, Tai Mei Tuk.
@ Yip Ho Fai 一毫子

Le réservoir de Plover Clove est le paradis des randonneurs qui apprécient les vues magnifiques et la cascade “Bride’s Pool”, est une de ses attractions principales.

Mais sachez qu’une histoire triste s’y cache. La légende veut qu’une future mariée soit tombée de sa chaise à porteurs et ait trouvé la mort dans la cascade lorsqu’un des porteurs a perdu l’équilibre (oops !).

La légende veut qu’on l’entend encore pleurer et appeler son fiancé…

Tai Mei Tuk, New Territories