Thales : contrats pour l’aéroport de Hong Kong

Terminal 3 aéroport international de Hong Kong

Le groupe d’électronique français Thales a remporté deux contrats de signalisation à Hong Kong, dans le cadre de l’extension de l’aéroport international.

Pour accompagner sur le long terme l’essor de l’aéroport, dont la capacité  devrait atteindre plus de 100 millions de passagers d’ici 2030, l’aéroport verra bientôt la construction d’une troisième piste et d’un nouveau terminal.

Thales assurera la modification de la signalisation des lignes de l’Airport People Mover, la navette automatique qui assure la liaison entre le Skypier et les terminaux de l’aéroport.

Le groupe français fournira également toute la signalisation embarquée à bord des nouveaux trains avec son système nommé “Communications Based Train Control”.

Selon le communiqué officiel, cette signalisation embarquée, permet de contrôler la trajectoire des trains, leur vitesse, l’intervalle et la distance de sécurité entre les trains et assure la communication entre les trains et le central de sécurité.

La photo d’illustration est un aperçu du futur Terminal 3. Les travaux, qui devraient coûter plus de 140 milliards de dollars hongkongais, pourraient s’achever à l’horizon 2023.