Un spectacle de drones tourne au fiasco à Hong Kong

Le 3 novembre, le spectacle de drones de l’entreprise Skymagic a tourné au fiasco au-dessus de Victoria Harbour : la moitié de leurs drones se sont perdus dans l’eau.

La foire du drone…

À l’occasion du Hong Kong Wine and Dine Festival, Skymagic avait élaboré un spectacle dans lequel un essaim de drones – équipés de LED – reproduisait dans le ciel des formes diverses, telles une bouteille de champagne ou une pièce montée géante.

L’entreprise n’est pas une débutante dans le secteur. Elle a déjà travaillé à la fête nationale du Qatar en 2017 ou au lancement de la BMW Série 5 la même année.

Les premières représentations se sont, certes, déroulées sans encombre les 1er et 2 novembre, comme vous pouvez le voir sur la vidéo ci-dessous :

Mais la session du samedi 3 novembre s’est beaucoup moins bien déroulée, comme le raconte en détail LeMonde.fr. Quelques minutes après s’être mis en formation, l’essaim de drones a commencé à se désunir et les appareils sont apparus désordonnés.

Sur une flotte de 100 drones, 46 ont fini par chuter dans le port de Victoria Harbour.

Selon le South China Morning Post, l’incident n’a fait aucun blessé, mais il devrait coûter 127 000 dollars à l’entreprise. Sans compter un très mauvais coup de pub !

Un acte de malveillance ?

Dans un premier temps, le Hong Kong Tourism Board a subodoré l’œuvre de hackeurs qui auraient subrepticement corrompu les programmes de l’ordinateur qui règle le ballet des drones. Les premiers éléments de l’enquête de police ont écarté cette hypothèse.

Selon le Hong Kong Tourism Board, la piste la plus plausible est celle d’une perturbation du signal GPS émanant de sources extérieures. Bref, un acte de malveillance délibéré.

Les systèmes de brouillage de GPS sont facilement disponibles en ligne, à des prix compris entre 13 et 12 000 euros fait remarquer le SCMP.

Un signal GPS faible ?

Mais certains experts émettent quelques doutes sur cette théorie, mettant en exergue le fait que le contact n’a été perdu qu’avec une partie des drones.

Spectacle drones bouteille champagne Hong Kong
Photo : Felix Wong

D’autres assurent que le signal GPS était faible dans certains endroits de Victoria Harbour et que la présence de milliers de spectateurs, et donc d’appareils connectés, pourrait avoir perturbé le bel ordonnancement des figures aériennes.

Quelle que soit l’origine de ce crash collectif, un tel incident interpelle sur la sécurité et la pérennité des spectacles utilisant des drones évoluant en vol programmé.

Les drones vont-ils remplacer tous les feux d’artifice ?

Ce n’est peut-être pas demain que les spectacles nocturnes de drones vont-enterrer les feux d’artifice à Hong Kong, malgré leurs coûts prohibitifs.

Le feu d’artifice du 1er OCtobre 2017, avait, par exemple, coûté 13 millions de dollars et avait été gâché et noyé, assez tôt, dans un gros nuage de fumée.

On préférera aussi oublier le nouvel an chinois 2018: Le feu d’artifice avait été annulé en raison de l’accident de bus qui avait fait 19 morts à Tai Po.

Mais il a tout de même fallu le tirer en pleine mer, et en journée, pour raison de sécurité.

drones lumineux Sha Tin
@ KIN CHEUNG / AP

Du coup, cet été, pour les 21 ans de la retro-cession de Hong Kong, on a eu le droit à un ballet de drones lumineux dans le ciel de Sha Tin – pourvu que ça dure !

Et vous qu’en pensez-vous ? Vous êtes plutôt drones ou plutôt feu d’artifice ? Cliquez sur le post Facebook ci-dessous et donnez-nous votre avis 🙂

Les spectacles de drones vont-ils enterrer les feux d’artifice à Hong Kong 🤔

Posted by Hongkongais.com on Wednesday, 7 November 2018