Hong Kong est aujourd’hui une porte d’entrée pour les investisseurs étrangers en Chine et dans le reste de l’Asie. Elle est une plaque tournante des flux financiers dans la région.

La ville de Hong Kong et la Chine continentale sont plus que jamais interconnectées. L’implantation stratégique d’une société sur le territoire hongkongais confère de multiples avantages fiscaux, juridiques et financiers.

Principal carrefour économique asiatique, port franc, zone de totale liberté des mouvements de capitaux, 1ère destination en Asie pour l’accueil des investissements directs étrangers, absence de TVA, d’impôt sur la fortune, de taxe professionnelle et de taxation des plus-values, la Région Administrative Spéciale (RAS) constitue un cadre propice au développement des entreprises étrangères.

Jouissant d’une ouverture privilégiée et préférentielle au marché chinois grâce à l’accord de libre-échange CEPA (« Close Economic Partnership Agreement ») signé en janvier 2003 entre la Chine continentale et la RAS, l’accès au marché chinois via une société hongkongaise se voit grandement facilité :

  • Un tarif à taux zéro pour l’importation en Chine continentale d’une large gamme de produits fabriqués à Hong Kong ;
  • Une ouverture préférentielle du marché chinois aux entreprises hongkongaises dans 48 secteurs de services ;
  • Un ensemble de mesures destinées à faciliter les flux bilatéraux de commerce et d’investissement.