Eric Berti Fronde Hong Kong
Eric Berti @ Consulat Général de France à Hong Kong & Macao

Le 5 juillet, le Consul général de France, Eric Berti, a inauguré le monument « La Fronde » après sa restauration, nous rapporte le site du consulat.

Cet obélisque a été érigé en mémoire aux cinq marins français morts dans le naufrage du contre-torpilleur « Fronde », lors du typhon du 18 septembre 1906.

Le typhon le plus meurtrier de l’histoire de Hong Kong

Ce typhon tropical qui ravagea Hong-Kong et son port fut terrible, et reste d’une intensité inégalée à ce jour : plus de 10 000 personnes périrent dans cette catastrophe.

D’après la presse de l’époque « les bateaux brisèrent leurs chaînes et le port, après la tempête, n’était plus qu’un amas de débris de bateaux échoués, brisés sur les quais ou coulés, dans lesquels flottaient de très nombreux corps ».

Le contre-torpilleur Fronde
Le contre-torpilleur Fronde @ Hong Kong Observatory

La mort de cinq marins français provoque un profond émoi à Hong Kong mais aussi en Indochine française, nous explique le Souvenir Français.

Hong Kong et l’Indochine française maintiennent en effet à l’époque des relations étroites, financières et commerciales et le trafic maritime entre les deux colonies est intense.

Dans les mois qui suivent le typhon, un mouvement de solidarité se fait jour à Hong Kong et à Saigon pour lancer une souscription ayant pour but d’ériger à Hong Kong un monument commémorant la disparition des cinq marins français.

Inauguration en 1908 à Kowloon

Le monument est inauguré en grande pompe le 14 mai 1908 à King’s Park à Kowloon, en présence des plus hautes autorités britanniques et françaises.

Pendant des décennies, cet obélisque de granit de 8 mètres de haut a trôné au carrefour de Jordan et Gascoigne Road, donnant même son nom à l’arrêt de bus : The Monument.

Monument La Fronde
@ Comité de Hong Kong du Souvenir français de Chine

On peut y lire l’inscription : « A la mémoire des Jean Bonny, Charles Meuric, René Derrien, seconds maîtres, Narcisse Bertho, Joseph Nicolas, quartiers-maîtres, du contre-torpilleur « Fronde », disparus à Hong Kong dans le typhon du 18 septembre 1906 ».

La Fronde tombe peu à peu en décrépitude

En 1968, l’expansion de la ville oblige les autorités à déplacer ce monument dans le (superbe) cimetière de Happy Valley, sur l’île de Hong Kong.

Là-bas, il est laissé à l’abandon, et se retrouve fortement abîmé. Tombe dans l’oubli, il n’est redécouvert qu’en 2008, à l’occasion du centenaire du drame.

Grâce au succès de la souscription populaire lancée en avril dernier, Le Consulat Général de France et le Souvenir Français ont donc réussi à restaurer le monument et à nous remémorer ce drame qui marque, à jamais, l’histoire de Hong Kong.

La Fronde Happy Valley
@ Consulat Général de France à Hong Kong & Macao