Marks and Spencer vend ses activités à Hong Kong

Marks and Spencer Central Hong Kong

Marks and Spencer a annoncé mardi la vente de ses activités à Hong Kong et Macao au groupe Al-Futtaim, poursuivant la réduction de la voilure à l’international.

Le groupe a cédé en franchise le 30 décembre ses 27 magasins dans ces deux territoires pour un montant non dévoilé, selon l’AFP (la photo vient du South China Morning Post).

Al-Futtaim, société basée à Dubaï (et active dans le commerce, l’immobilier, les services financiers et l’automobile), gère désormais en franchise 72 magasins Marks and Spencer dans 11 pays en Asie et au Moyen-Orient.

Cette cession est une nouvelle étape dans la mise en place du plan stratégique du groupe britannique dévoilé en 2016 et consistant à réduire son exposition à l’international.

Marks and Spencer entend laisser le contrôle de magasins qu’il possède afin de mettre l’accent sur la gestion sous franchise ou via des co-entreprises.