Les maisons cages de Hong Kong

Une exposition de photographies contre le logement indigne montre les aspects les plus lugubres de la ville la plus riche de Chine.

Hong Kong, 3e centre financier au monde, paradis de l’entreprenariat, est la ville la plus riche de Chine et l’un des lieux où le PIB par habitant est le plus élevé au monde.

Cependant, ces statistiques masquent la pression immobilière et démographique sur ce petit territoire de 1.104 km² et les inégalités qui se creusent entre ses habitants.

Les plus démunis n’ont d’autre choix pour se loger que de louer des appartements de quelques mètres carrés dans des conditions sanitaires et d’hébergement indignes.

L’ONG locale SoCO a réalisé une série de photos de ces logements et de ces habitants dans leur vie quotidienne pour faire connaître leur situation au grand public.

SoCO a recensé 100.000 familles vivant dans ces habitations indignes sur une population totale de 7 millions d’habitants sur le territoire. Les logements photographiés se situent dans le district de Sham Shui Po, fortement frappé par la pauvreté et le mal-logement.

Près de 90% des familles vivant dans des maisons-cages ont fait une demande de logement social. Elles attendent de nombreuses années avant de l’obtenir à cause d’une offre insuffisante de logements, ou de la politique actuelle d’éligibilité aux logements sociaux.

Ces clichés réalisés par Benny Lam font partie d’une exposition contre le logement indigne qui a eu lieu en 2012. D’autres photos sont consultables sur le site de l’association.