Les sauces Lee Kum Kee s’offrent un gratte-ciel à la City

88
PARTAGER
Walkie Talkie building

Le groupe hongkongais Lee Kum Kee a déboursé la somme record de 1,3 milliard de livres pour s’offrir le gratte-ciel “Talkie-Walkie”, situé dans le quartier de la City à Londres.

Lee Kum Kee, spécialisé notamment dans les sauces, a racheté l’intégralité des parts détenues par le Canary Wharf Group et l’entreprise Land Securities.

Walkie Talkie Londres

L’immeuble, conçu par l’architecte uruguayen Rafael Vinoly, est situé au 20, Fenchurch Street. Il héberge, sur 34 étages, des bureaux, mais aussi un jardin sur trois niveaux avec un restaurant, un bar et un café, et offre une vue à 360 degrés.

Il avait défrayé la chronique en 2013: la réflexion des rayons du soleil sur sa façade vitrée concave avait endommagé une Jaguar garée en contrebas (explication ci-dessous.)

La valeur de la livre face à l’euro et au dollar a fortement chuté depuis le vote pour le Brexit en juin 2016, rendant les investissements étrangers au Royaume-Uni plus attractifs.

Mais si cette dépréciation monétaire a contribué à stimuler certains segments du marché immobilier britannique, les transactions ont globalement ralenti en raison de la perte de pouvoir d’achat des Britanniques liée à la hausse des prix des produits importés.

Canary Wharf HSBC

Cette vente établit un nouveau record dans les transactions immobilières au Royaume-Uni. Elle dépasse l’achat, pour 1,175 milliard de livres, de la tour HSBC, située dans le quartier de Canary Wharf, en 2014 par le fonds d’investissement souverain du Qatar.

En mars, le magnat chinois Cheung Chung Kiu avait acquis le plus haut building de Londres, surnommé la “Rape à fromage”, pour 1,15 milliard de livres.

Cheese Grater building