L’immobilier en hausse pour le 25ème mois consécutif

immobilier Hong Kong

L’année 2018 promet d’être (encore) une année de tous les records pour l’immobilier à Hong Kong, en termes d’augmentation des prix et de rapidité des délais de vente.

Les chiffres du mois d’avril montrent que les prix de l’immobilier sont en hausse pour le vingt-cinquième mois consécutif ; et la hausse s’accélère (+1,8% sur un mois !).

En un an, les prix à la vente ont augmenté de 13.9%. Ce sont les petites et moyennes surfaces (moins de 753 square feet) qui s’apprécient le plus.

Dans la ville la plus chère du monde, le mètre carré vaut désormais 25.410 euros en moyenne. Il s’agit d’un record absolu mais est-il encore besoin de le préciser ?

Et la demande dans le neuf ne faiblit pas: les 238 premiers appartements de “Solaria” à Pak Shek Kok (Tai Po) ont tous trouvé preneurs dans la seule journée de samedi.

Avec 8400 dossiers déposés, vous aviez exactement 1 chance sur 35 d’avoir l’immense honneur de dépenser HK$4.62 million pour un studio de 21 m² !

Solaria Pak Shek Kok

Le “property price index” s’établit désormais à 376. Les prix ont été multipliés par 6 depuis août 2003. Cependant, les taux d’emprunts sont bien moins élevés qu’à l’époque.

Les loyers, eux, n’ont progressé “que” de 5,9% sur la même période. Depuis plusieurs années, les loyers augmentent deux fois moins vite que les prix à la vente à Hong Kong, ce qui est théoriquement un élément constitutif d’une bulle immobilière.

Oui mais voilà, l’immobilier continuera de battre des record à Hong Kong, tant que les taux d’intérêts resteront bas. D’autant que la bourse qui s’envole (+20% en un an) fournit les liquidités nécessaires aux investisseurs immobiliers.