De mystérieuses nonnes dans les rues de Hong Kong

nonnes a Hong Kong
Des nonnes vicieuses dans les rues de Hong Kong @ Isabelle Pasqualini

Pour la promotion de La Nonne, film d’épouvante réalisé par Corin Hardy et qui sort en salles le 20 septembre prochain, le distributeur hongkongais n’a pas fait dans la dentelle.

Des comédiens en costume de nonnes et au visage dissimulé (par une burqa, selon Jean-François Copé) ont déambulé, samedi, dans les rues de Central et Causeway Bay, au grand bonheur des écoliers myopes qui ont cru y reconnaître leurs maîtresses.

Un bel exemple de promo pas chère, inspirée des célébrations d’Halloween, d’autant plus efficace qu’il suffit de se laisser rouler jusqu’en bas de Lan Kwai Fong pour se gaver de nachos dans la salle de projection haut de gamme d’Emperor Cinemas.

Le film, dernier en date de l’univers des « Conjuring », raconte l’histoire d’un prêtre, d’une novice et d’un villageois enquêtant sur un démon dans un couvent roumain en 1952.

Le hic, c’est que tout le monde n’est pas fans de film d’horreur et tout le monde ne devrait pas être soumis à des images effrayantes s’ils ne l’ont pas désiré.

Déjà cet été, un teaser effrayant de la Nonne a été banni de Youtube. La vidéo débute avec un écran noir et un logo son qui baisse puis augmente, laissant penser à un bug. Cela incite à s’approcher de son écran et à augmenter le son.

Et c’est à ce moment que le visage de la nonne, hurlant à la mort, surgit en gros plan. C’est ce qu’on appelle un « jump scare ». Simple et efficace.

nonnes causeway bay

Le long métrage de la Warner Bros, avec Taissa Farmiga, Demián Bichir et Jonas Bloquet, a pris ce weekend la première place du Box Office mondial avec 131 millions de dollars au compteur. Comme quoi, la promo décalée, ça marche.