Typhon Mangkhut : Macao ferme tous ses casinos

Macao a fermé tous ses casinos, pour la première fois de son histoire, à l’approche du super typhon Mangkhut, en raison d’un gros risque d’inondations.

L’exécutif avait été vivement critiqué l’année dernière pour son manque de préparation lors du typhon Hato, qui avait fait 12 morts et généré des dégâts considérables.

Dans un communiqué, les autorités ont annoncé samedi soir que la décision de fermer les 42 casinos de la ville avait été prise en accord avec les entreprises du jeu.

« La suspension des opérations de jeu est une mesure pour la sécurité des employés des casinos, des visiteurs et des habitants », a indiqué le gouvernement.

Le typhon Hato qui avait déferlé, il y a tout juste un an, sur Macao avait débouché sur la démission du patron des services météorologiques, accusé d’avoir donné l’alerte bien trop tard – près de 10 heures après Hong Kong.

Depuis, les langues se sont déliées, et il semblerait que l’alerte ait été retardée pour éviter que les casinos ne souffrent d’un départ trop précipité de leur clientèle.

Aucun element concret n’est jamais venu appuyer cette thèse, mais chose rare, le chef de exécutif macanais, Fernando Chui, s’était publiquement excusé. Il avait, par ailleurs, autorisé le déploiement de l’armée chinoise pour participer aux secours.