Deux ex-élus indépendantistes condamnés à de la prison

Baggio Leung Yau Wai-ching

Deux ex-élus indépendantistes hongkongais ont été condamnés à un mois de prison ferme, lundi, pour avoir tenté de rentrer de force dans le Parlement.

Baggio Leung, 31 ans, et Yau Wai-ching, 27 ans prônent l’indépendance de Hong Kong et accusent la Chine accusée de menacer les libertés du territoire semi-autonome.

Les deux jeunes gens avaient été élus à l’automne 2016 mais n’ont jamais pu siéger après avoir exprimé leur protestation lors de la cérémonie de prestation de serment.

Ils avaient délibérément écorché ce serment et s’étaient drapés dans des bannières proclamant que “Hong Kong n’est pas la Chine”.

Ils avaient alors été interdits de rentrer au Parlement le temps que la justice examine leur disqualification (les six deputes ont été disqualifiés). Ils ont bravé l’interdiction en novembre 2016 ; s’en sont ensuivis des échauffourées avec le personnel de sécurité.

Baggio Leung et Yau Wai-ching étaient donc poursuivis pour réunion illégale et tentative de pénétrer par la force dans le LegCo, mais avaient plaidé non coupable.

Le tribunal a rendu son verdict lundi et a estimé qu’ils avaient “porté directement atteinte à la dignité du Conseil législatif. Le juge a accepté de leur octroyer la liberté sous caution, le temps de l’appel potentiel, mais Yau Wai-ching a renoncé à ce droit.

Elle a choisi de purger sa peine et rejoindre Joshua Wong, Nathan Law et Alex Chow dans le club des leaders politiques hongkongais passés par la case prison.