Edward Leung condamné à six ans de prison

émeute Mongkok Hong kong
@SCMP

Edward Leung, le chef de file des indépendantistes de Hong Kong a été condamné lundi à six ans de prison pour son rôle dans la “révolte des boulettes de poisson” en 2016.

Le jeune homme purge déjà une peine d’un an de prison pour avoir agressé un policier lors de ces émeutes à Mongkok. Les deux sentences ont été confondues.

Le tribunal a accusé le militant d’avoir “participé activement à une émeute”, estimant qu’il s’était comporté de manière “gratuite et brutale”.

Le tribunal a refusé de reconnaître à Edward Leung des motivations politiques comme circonstances atténuantes, jugeant que la condamnation devait avoir un effet dissuasif.

Edward Leung
@Reuters

Soutien aux vendeurs de street food

Tout avait commencé en février 2016, lors du Nouvel An chinois, avec une manifestation de soutien à des vendeurs de street food que les autorités voulaient faire déguerpir.

Le soutien à ces vendeurs s’était rapidement mué en mouvement de colère contre les autorités de Hong Kong et de Pékin, avec aux avant-postes Edward Leung.

Environ 130 personnes avaient été blessées, dont 90 policiers. Les policiers avaient tiré des coups de feu de sommation en l’air. Des dizaines de personnes avaient été arrêtées.

Quatre autres militants ont également écopé de peines allant de 3 à 7 ans de prison. Au moins 16 personnes se trouvent déjà derrière les barreaux dans cette affaire, baptisée “révolte des boulettes de poisson”, du nom de cette succulente spécialité hongkongaise.