Débuts boursiers poussifs pour Xiaomi à Hong Kong

Xiaomi Lei Jun
Lei Jun, le CEO de Xiaomi @ REUTERS/Bobby Yip

L’action Xiaomi, pour ses débuts à la bourse de Hong Kong, a perdu jusqu’à 6% en raison des inquiétudes sur la valorisation du fabricant chinois de smartphones.

Xiaomi avait pourtant retenu le bas de la fourchette de prix indicative, en espérant lever 4,72 milliards de dollars américains au lieu des 10 milliards prévus à l’origine.

Le prix de l’IPO était de 17 dollars de Hong-Kong par action mais le cours est descendu jusqu’à 16 dollars dans les premiers échanges, avant de remonter à 16,74 dollars.

L’introduction en Bourse de Xiaomi est la plus importante pour une entreprise technologique depuis les 25 milliards de dollars levés à New York par Alibaba en 2014.

Xiaomi contraint de revoir ses ambitions à la baisse

Selon Bloomberg, Xiaomi est ainsi valorisé aux alentours de 50 milliards de dollars, loin derrière la cible ambitieuse de 100 milliards de dollars affichée l’année dernière.

Avant même le début de l’IPO, les investisseurs s’étaient montrés sensiblement méfiants, vendant leurs titres au rabais la semaine dernière sur un marché « gris » non officiel.

A 17 dollars par action, le prix d’introduction représente 40 fois le bénéfice 2018, contre un ratio de 16 pour Apple et de 36 pour le géant chinois Tencent Holdings.

Les investisseurs considèrent en fait que Xiaomi est davantage un fabricant de smartphones qu’une entreprise de l’internet, même si Xiaomi s’en défend.