Accident taxi hong kong Tsing yi

Six personnes sont décédées et 31 ont été blessées, vendredi, lors d’une collision entre un autocar roulant en direction de l’aéroport de Hong Kong et un taxi.

La collision, survenue sur l’île de Tsing Yi vers 5h00, a broyé la moitié arrière du taxi et arraché une partie de l’avant de l’autocar.

Un homme et deux femmes sont décédés sur le coup et trois autres personnes sont mortes à l’hôpital, dont le chauffeur du car, a précisé la police.

Le car est habituellement un « autocar de tourisme » pourtant, vendredi, il transportait des employés en direction de l’aéroport, selon les médias locaux.

L’un des passagers a indiqué que le car, qui roulait rapidement, est entré en collision avec un taxi stationné au bord de la route avec ses feux de détresse allumés.

L’hypothèse de l’erreur humaine

collision bus taxi Hong Kong
@ Felix Wong

L’hypothèse de l’erreur humaine se précise. La police s’intéresse au chauffeur du car, âgé de 62 ans, qu’elle soupçonne de s’être endormi en volant.

Prénommé Fok Chi-sum, il aurait été mis en cause déjà deux fois en 2018, pour avoir provoqué des accidents similaires, sur cette même route.

Des accidents de bus particulièrement meurtriers

Dans un article sur un accident de minibus à Shatin, nous avions mis en lumière le fait que la moitié des accidents de la route à Hong Kong impliquent un bus ou un taxi.

Les horaires à rallonge, la pression mise sur le conducteur, et l’absence de sanction envers les conducteurs dangereux, expliquent le nombre élevé de victimes dans des accidents récents tels que celui de Sham Shui Po ou celui qui avait fait 19 morts a Tai Po.