Un bol de la dynastie Qing vendu 25 millions d’euros

bol chinois dynastie Qing
@ AFP

Un bol extrêmement rare de la dynastie Qing a trouvé preneur à Hong Kong mardi pour près de 25 millions d’euros, a annoncé Sotheby’s.

De 14,7 centimètres de diamètre, ce délicat bol à dominante rose est décoré à l’aide de falangcai, émaux peints combinant techniques chinoise et occidentale ainsi que de fleurs, dont des jonquilles, lesquelles ne figurent pas souvent sur la porcelaine chinoise.

L’objet a été acheté par un anonyme au bout de cinq minutes pour 239 millions de dollars hongkongais (24,69 millions d’euros).

Le bol fut utilisé par l’empereur Kagxi dans les années 1720. Il fut façonné dans un atelier impérial de la Cité interdite de Pékin par une petite équipe d’artisans avec l’aide de jésuites venus d’Europe munis de leurs propres techniques et matériaux.

« C’est le plus bel exemplaire de son espèce », a déclaré Nicolas Chow, le président de Sotheby’s Asie. « Au total, il n’y a que trois bols connus qui ont ce magnifique fond rose ».

En octobre dernier, un bol de la dynastie Song avait été vendu par Sotheby’s pour l’équivalent de 32 millions d’euros, un record pour une céramique chinoise.