Air Belgium reporte son premier vol vers Hong Kong

Air Belgium Hong Kong

Mauvaise nouvelle pour Air Belgium. La compagnie a reporté au 3 juin son premier vol à destination de Hong Kong depuis Charleroi, dont le décollage était prévu ce lundi.

L’entreprise ne dispose en effet toujours pas de l’autorisation, pourtant indispensable, de survol de l’espace aérien russe. Pour le patron de la compagnie, Niky Terzakis, l’obtention de cette autorisation n’est plus qu’une question de jours.

Tous les passagers qui avaient réservé un billet ont été informés par email et la compagnie les appellera chacun individuellement pour proposer des alternatives, assure Air Belgium.

“Un deuxième problème réside dans l’incertitude qui découle de ce retard, ainsi que dans la mise en œuvre compliquée et retardée des GDS (Global Distribution Systems), qui empêche les touristes chinois d’emprunter nos vols”, ajoute le patron belge.

Malgré cette tuile, les fondateurs restent confiants dans la réussite du projet. Et même s’ils ne volent pas vers Hong Kong, les deux Airbus A340 d’Air Belgium ne seront pas cloués au sol pour autant : Il est prévu qu’ils volent pour d’autres compagnies.

Et si vous vous demandez pourquoi une compagnie, qui ne possède que deux avions, a choisi Hong Kong pour l’ouverture de sa première ligne et bien la réponse est simple :

Près de la moitié de l’actionnariat (49,95%) de l’entreprise est dans les mains de la société Aviation Investment Holding (AIH)… basée à Hong Kong.