Histoire de Hong Kong

La guerre de l'opium à l'origine de la création de la colonie britannique de Hong Kong : Au début du XVIIIème, les anglais fortement déficitaires dans leurs échanges avec la Chine (Achat de Thé en grande quantité) cherchent à réduire leurs couts en trouvant une source de revenus locale... L'Opium. En l'espace d'un siècle le nombre de caisses vendues va ainsi passer de 200 en 1729 à 40.000 en 1838 entrainant un rapide développement de la toxicomanie (2 Millions de toxicomanes au milieu du XIXème siècle). La Chine décide alors de faire cesser ce commerce en interdisant la vente d'Opium aux Chinois. Cette décision est à l'origine d'une escalade qui mènera au siège de la ville de Canton par les britanniques et à la première guerre de l'Opium. Guerre perdue rapidement par les Chinois - dépassés technologiquement. Afin de mettre fin à la guerre de l'opium, le Traité de Nankin de 1842 valide un certains nombre de points (dont la continuation du commerce de l'Opium) et fait de l'île de Hong Kong une colonie britannique. Le district de Kowloon n'est cédé aux Britanniques pour un bail perpétuel que par la convention de Pékin de 1860 suite à la seconde guerre de l'Opium. Viennent ensuite les Nouveaux Territoires (y compris New Kowloon) obtenus en 1898 par emphytéose pour un bail de 99 ans. Le développement du commerce après la seconde guerre mondiale amène progressivement Hong Kong à devenir l'un des dragons asiatiques.
3,413FansJ'aime
803SuiveursSuivre
443SuiveursSuivre

EN CE MOMENT